anis


anis

anis [ ani(s) ] n. m.
XIIIe; lat. d'o. gr. anisum
Plante dicotylédone (ombellifères), cultivée pour ses propriétés aromatiques et médicinales. Boissons alcoolisées à l'anis. ouzo, pastis, raki. Liqueur d'anis. anisette. Bonbons à l'anis.
Faux anis. aneth. Anis des Vosges. cumin. Anis étoilé. badiane.

anis nom masculin (latin anisum, du grec anison) Nom usuel de plusieurs plantes aromatiques utilisées pour la boisson : l'anis vert, cultivé, l'anis des Vosges ou cumin des prés, le faux anis ou aneth, le fenouil, succédané usuel de l'anis vert, qui sont des ombellifères ; la badiane ou anis étoilé, qui est une magnoliacée, d'usage pharmaceutique. Dragée dont l'intérieur est un grain d'anis. ● anis (difficultés) nom masculin (latin anisum, du grec anison) Orthographe et prononciation Avec un s final prononcé : [&ph85;&ph98;&ph93;&ph103;] ou non : [&ph85;&ph98;&ph93;].

anis
n. m.
d1./d Plante (Fam. ombellifères) dont les différentes espèces (anis vrai, anis vert, carvi, cumin, etc.) sont cultivées pour leurs propriétés aromatiques et médicinales.
d2./d Anis étoilé: fruit de la badiane, utilisé pour la fabrication de l'anisette.

С небольшой задержкой проверим, не скрыл ли videopotok свой iframe setTimeout(function() { if(document.getElementById("adv_kod_frame").hidden) document.getElementById("video-banner-close-btn").hidden = true; }, 500); } } if (window.addEventListener) { window.addEventListener("message", postMessageReceive); } else { window.attachEvent("onmessage", postMessageReceive); } })();
⇒ANIS, subst. masc.
A.— BOT., au propre
1. Nom donné le plus souvent au Pimpinella anisum (anis vert), plante aromatique dicotylédone, famille des ombellifères, présentant une tige annuelle, de petites fleurs blanches, des graines oblongues, striées, verdâtres, renfermant une huile odoriférante; p. ext. graine de cette plante (cf. Bot., 1960, p. 1067 ds encyclop. de la Pléiade) :
1. On trouve des farineux sucrés dans le bulbe de la patate et de l'igname; des épiceries dans les pattes du gingembre; des huiles dans les capsules souterraines de la fausse pistache, remplies d'amandes très savoureuses lorsqu'elles sont grillées. Ces mêmes substances se montrent en évidence dans les aromates des graines du cardamome et de l'anis, ...
BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 70.
Usages variés :
a) DISTILL. (aromate pour boissons diverses) :
2. ... j'ai pu préparer (c'est une invention) une nouvelle espèce de sorbets ... à l'anis ... Oui, l'anis! Qui est très particulièrement rafraîchissante, et qui grise! ah! ... Quand la soif de Sa Majesté me fera la faveur d'ordonner ...
GIDE, Saül, 1903, I, 8, p. 270.
Absol., p. méton. Liqueur parfumée à l'anis vert :
3. Ils inventoriaient les apéritifs : l'amourette, le junod, l'anis del oso qui remplacent l'absinthe d'avant-guerre; le byrrh, le quinquina, le dubonnet, boissons inoffensives; le vermouth, l'amer, le cinzano, et tant d'autres flacons dont l'éclat bariolé amusait l'œil avant de tenter la soif.
DABIT, L'Hôtel du Nord, 1929, p. 29.
Rem. Cet emploi, apparemment récent, ne figure pas dans les dict. sauf QUILLET 1965; HANSE 1949 remarque : ,,anis désigne la plante dont on fait une boisson; celle-ci s'appelle anisette ...``
Ratafia d'anis (cf. Lar. 19e-Lar. encyclop.).
b) GASTRONOMIE
ALIM. GÉN. (condiment pour divers mets) :
4. ... il rencontra la vieille sur l'huis, qui apportoit un bon brouet tout fumant, et le plaça sur sa petite table avec une cuiller de bois : — Mange, mange, lui dit-elle, et ne te fais pas faute de ce brouet au miel avec une pointe d'anis vert, comme tu l'aimois quand tu étois encore tout enfant; car tu as du chemin, mon mignon, et beaucoup de chemin à faire aujourd'hui.
NODIER, Trésor des fèves et Fleur des pois, 1833, p. 35.
CONFISERIE (ingrédient aromatique pour bonbons, dragées, etc.) :
5. Pour tuer le temps, Maroula nous offrit de jouer des bonbons : c'est un divertissement à la mode dans la société moyenne. Elle prit un bocal dans la boutique, et distribua à chacun de nous une poignée de bonbons indigènes, au girofle, à l'anis, au poivre et à la chicorée. Là-dessus, on donna les cartes, et le premier qui savait en rassembler neuf de la même couleur recevait trois dragées de chacun de ses adversaires.
ABOUT, Le Roi des montagnes, 1857, p. 37.
Absol., p. méton. Dragée faite avec de l'anis vert (cf. en partic. Ac. 1835, Lar. 19e-Lar. encyclop. et QUILLET 1965).
Anis commun (cf. Ac. 1835-1878); anis de Flavigny (cf. PRIVAT-FOC. 1870, GUÉRIN 1892, Ac. t. 1 1932, Lar. encyclop.); anis de Verdun (cf. Ac. 1835-1932, BESCH. 1845, LITTRÉ, DG, QUILLET 1965).
PÂTISS. (ingrédient aromatique ou élément décoratif pour pains, gâteaux, etc.). Grains d'anis :
6. On parfume également ces gimblettes au zeste de citron, de cédrat, de bigarade, aux anis, à la vanille, et à la fleur d'orange pralinée.
Les Grandes heures de la cuis. fr., Carême, 1833, p. 149.
7. — À sa gauche, gisait une armée de bonshommes en pain d'épice, mollasse et blond, les uns frustes, les autres savamment enjolivés de festons de pâte, diaprés de grains d'anis, grenelés de points de sucre; ...
HUYSMANS, Les Sœurs Vatard, 1879, p. 87.
c) MÉD. (agent thérapeutique utilisé principalement comme excitant de l'appareil digestif) :
8. Julia relève dans son bras la tête de Madeleine; elle approche des lèvres la tasse qui sent le fenouil et l'anis, l'absinthe et la rue terrible, l'ombre noire de la terre.
Il y en a au fond de la tisane qu'elle remue avec la cuiller et toute l'odeur du fenouil est étouffée soudain sous la sombre odeur de cette suie des seigles malades.
GIONO, Le Grand troupeau, 1931, p. 221.
Alcoolat d'anis (vx, cf. Lar. 19e; DESCHAMPS D'AVALLON, Compendium de pharm. pratique, 1868, p. 415; Nouv. Lar. ill.);eau distillée d'anis (vx, cf. Lar. 19e; DESCHAMPS D'AVALLON, Compendium de pharm. pratique, 1868, p.734; Codex Medicamentarius Gallicus, 1884, p. 376; Nouv. Lar. ill.); essence d'anis, essence extraite des graines de l'anis vert, caractérisée par ses propriétés stupéfiantes (empl. également en parfumerie) (cf. Lar. 19e-Lar. méd. 1970, G.-H. ROGER ds [F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 6, 1926, p. 30]); teinture d'anis (vx, cf. Lar. 19e-Nouv. Lar. ill.; DESCHAMPS D'AVALLON, Compendium de pharm. pratique, 1868, p.399); tisane à l'anis (cf. Codex Medicamentarius Gallicus, 1884, p. 609 et 1908, p. 754; DUB.; cf. aussi ex. 8).
2. [Gén. avec un déterminant] Nom donné aussi à diverses autres plantes et substances.
a) BOT. Anis âcre, ou anis aigre, faux anis, nom vulgaire du cumin (cf. Comm. t. 1 1837 et QUILLET 1965); anis bâtard, ou carum carvi, kummel, anis-des-Vosges (cf. GUÉRIN 1892, Lar. encyclop., FOURNIER 1961); anis doux, ou anis de Paris, variété de fenouil dont la graine est parfois utilisée au lieu d'anis vert, notamment en confiserie (cf. BOUILLET 1859 et QUILLET 1965); anis étoilé, ou anisum stellatum, anis de Chine, anis des Indes, badiane, fruit de l'ilicium verum (famille des Magnoliacées), utilisé parfois pour ses propriétés aromatiques au lieu d'anis vert, notamment en droguerie et en distillerie pour fabriquer de l'anisette (cf. NYSTEN 1814-20, Bot., 1960, pp. 962-963 ds encyclop. de la Pléiade et Lar. méd. 1970).
b) COMM. Bois d'anis. Bois odorant du laurier avocatier, utilisé en ébénisterie, etc. (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., ROB.).
c) HORTIC. Pomme d'anis ou fenouillet. Variété de pomme dont le parfum rappelle celui du fenouil ou de l'anis (cf. en partic. LITTRÉ et BÉL. 1957).
B.— Au fig. Chose dont la forme, l'odeur, la couleur rappelle celle de l'anis vert :
9. ... un mot de représailles taquine la bouche de la marquise (...) tombe de ses petites dents en grains d'anis.
G. D'ESPARBÈS, Les Derniers lys, 1898, p. 51.
10. L'odeur des mousses se leva de son nid et élargit ses belles ailes d'anis.
GIONO, Le Chant du monde, 1934, p. 17.
11. Rhône bleu d'acier des clairs de lune (...), anis, absinthe trouble, veinée de groseille des couchants ...
A. ARNOUX, Rhône, Mon fleuve, 1944, p. 422.
Spéc., arg. Anis, de l'anis, avoir ou boire de l'anis dans une écope. Terme, loc. de refus. Synon. des nèfles, du vent, flûte (cf. [RASPAIL], Réforme pénitentiaire, lettres sur les prisons de Paris, 1835, p. 2; A. DELVAU, Dict. de la lang. verte, 1867, p. 22; Ch. VIRMAÎTRE, Dict. d'arg. fin-de-s., 1894, p. 98; FRANCE 1907; Ch.-L. CARABELLI, [Lang. pop.]).
DÉR. Anisique, adj., chim. (rad. anis; suff. -ique). [En parlant d'un acide, d'un aldéhyde ou d'un alcool à fonction éther-oxyde phénolique] Qui est obtenu à partir de l'anis ou de ses composés. (1re attest. ds CHESN. 1857; enregistré ds la plupart des dict. gén. du XIXe et du XXe s.).
PRONONC. :[ani]. PASSY 1914 donne également la possibilité d'une prononc. [] (cf. aussi BARBEAU-RODHE 1930 avec la rem. ,,un peu vieilli``). Pt ROB. signale la possibilité d'une prononc. avec l's final : ani(s). L'ensemble des dict. du XIXe s. transcrivent le mot sans s final. Dér. Anisique. Seule transcription ds LITTRÉ : a-ni-zi-k'.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1236 bot. (G. DE LORRIS, Rose, éd. F. Lecoy, CFMA, v. 1342 ds GDF. Compl. : Il ot ou vergier meint espice, [...] citoaut, anis et canele), connaît divers emplois spéc. : 1690 confiserie (FUR.); 1752 bot. (Trév. : Anis aigre. [...] Cumin).
Empr. au lat. anisum dep. CATON, Agr., 121 ds TLL s.v., 41, 29; (cf. CELSE, 32, ibid., s.v. anesum, 41, 21); bien attesté ds des emplois culinaire et thérapeutique; lat. anisum empr. du gr. « id., plante et graine » (Alexis — ATH., 170a — ds BAILLY); cf. « aneth, faux anis » (BAILLY); voir ANDRÉ Bot. 1956, p. 31.
STAT. — Fréq. abs. littér. :60.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — ALEX. 1768. — Bible 1912. — BOUILLET 1859 (et s.v. anisique). — Canada 1930. — CHESN. 1857 (et s.v. anisique). — Comm. t. 1 1837. — DAUZAT Ling. fr. 1946, pp. 43-44. — DUMAS 1965 [1873]. — DUVAL 1959 (et s.v. anisique). — FEN. 1970. — FRANCE 1907. — FRANCE Suppl. 1907. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 89. — GRAND. 1962 (et s.v. anisique). — HANSE 1949. — Lar. comm. 1930. — Lar. méd. 1970. — Lar. mén. 1926. — LASNET 1970. — LITTRÉ-ROBIN 1865 (et s.v. anisique). — Méd. Biol. t. 1 1970. — MONT. 1967. — NYSTEN 1824. — PRIVAT-FOC. 1870 (et s.v. anisique). — SAIN. Lang. par. 1920, p. 382.

anis [anis], vx [ani] n. m.
ÉTYM. 1236; lat. anisum, grec anison.
1 Bot. Plante dicotylédone (Ombellifères), scientifiquement appelée pimpinella anisum, originaire d'Orient et cultivée en France pour les propriétés médicinales et aromatiques de ses graines (anis vert). || Dragées d'anis. || Liqueur d'anis. Anisette, ouzo, ratafia (d'anis). || Eau de vie (de marc de raisins) parfumée à l'anis. Raki. || L'anis est utilisé en médecine comme carminatif, diurétique. || Tisane d'anis. || L'essence d'anis est employée en parfumerie.
tableau Noms de plantes médicinales.
tableau Noms de remèdes.
2 Cour. Graine d'anis, au parfum tiré de l'anis (plante), utilisée comme aromate, condiment. || Boisson à l'anis. Anisé; anisade, anisette. || Sirop d'anis. || Sorbet, glace à l'anis. || Bonbons à l'anis.
Par ext. Dragée, bonbon à l'anis. || Des anis de Verdun, de Flavigny. || Une boîte d'anis.Anis ou grain d'anis, élément décoratif, en confiserie. Par compar. || « Ses petites dents en grains d'anis » (Georges d'Esparbès, in T. L. F.).
3 Rare. Boisson à l'anis. || Il aime l'anis à l'apéritif. || Un verre d'anis. || Un anis Gras (de cette marque).REM. Le mot est beaucoup moins employé que anisette et que les noms de marques (Pastis, Ricard…). — Par métaphore. || « Rhône bleu d'acier (…) anis, absinthe trouble… » (Alexandre Arnoux, in T. L. F.).
4 (Nom donné à d'autres plantes). || Anis âcre, aigre, faux anis. Cumin.Anis doux, anis de Paris. Fenouil.Anis étoilé, anis de Chine, anis des Indes. Badiane.
Bois d'anis : bois du laurier avocatier, utilisé en ébénisterie, marqueterie, tabletterie.
Pomme d'anis : pomme à parfum anisé.
DÉR. Anisade, aniser, anisette, anisique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anis — Anis …   Deutsch Wörterbuch

  • Anis — (Pimpinella anisum) Systematik Euasteriden II Ordnung: Doldenblütlerartige (Apiales) …   Deutsch Wikipedia

  • Anis — (Fructus Anisi vulgaris) ist die aus zwei Teilfrüchtchen bestehende Spaltfrucht der im Oriente einheimischen, in vielen Ländern Europas, sowie in Südamerika, Indien und Japan im großen gebauten Anispflanze (Pimpinella Anisum L., Familie… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Anis — [a ni:s], der; es, e: 1. a) Heil und Gewürzpflanze: die Blüten des Anises. b) <ohne Plural> aus den Samen der gleichnamigen Pflanze bereitetes Gewürz: nach Anis schmecken. 2. auf der Grundlage von Anis (1) hergestellter Branntwein: einen… …   Universal-Lexikon

  • Anís — Saltar a navegación, búsqueda El término Anís puede referirse a: la planta Pimpinella anisum, el anís común, una planta de la familia de las umbelíferas cuya semilla, muy aromática, se emplea en gastronomía; la planta Illicium verum, el anís… …   Wikipedia Español

  • anis — ANIS. s. m. Sorte de plante odoriférante qui porte une graine de même nom, ronde et un peu longue, qu on met au rang des quatre semences chaudes. L anis vient dans les terres chaudes et sablonneuses. Manger de l anis. Cette liqueur sent l anis.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • anís — sustantivo masculino 1. Pimpinella anisum. Planta umbelífera con pequeñas flores blancas y semillas aromáticas de sabor agradable que se utilizan en la elaboración de dulces y licores. 2. Semilla de los anises. 3. (no contable) Aguardiente… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • anis — ANIS. s. m. Sorte de plante odoriferante qui porte une graine ronde & longuette, qu on met au rang des quatre semences chaudes. Il se prend le plus souvent pour la graine. Manger de l anis. cette viande sent l anis. Il se dit aussi, d Une dragée… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • anís — (Del fr. anis, y este del gr. ἄννησον). 1. m. Planta anual de la familia de las Umbelíferas, que crece hasta unos 30 cm de altura, con tallo ramoso, hojas primeramente casi redondas y después hendidas en lacinias, flores pequeñas y blancas. Tiene …   Diccionario de la lengua española

  • Anis — can mean: * Mir Babar Ali Anis, Urdu poet * Anise, herb * Anis Mojgani spoken word poet * Ani (bird) * Anis Kachohi, French singer * Another name for anisette * Muhammad Anis Ur Rehman, APIIT University Malaysia …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.